Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Tara King th - Hirondelle & Beretta - Petrol Chips Productions


Tracklist :
1. Le Matin d'Hirondelle
2. L'Envol
3. Service sans interruption
4. Le Patron
5. Drôle d'oiseau
6. L'Objet
7. L'Enquête
8. La Ruine
9. Mutuelle Appréhension
10. Mutuelle Appréciation
11. L'Oiseau s'est envolé
12. La Vie Continue
13. Vague à l'âme
14. Si tu l'aimes, prends-le...
15. Et Puis Merde
16. Allez !
17. Il en aura fallu du temps
18. Voilà.
 
Tara King th
Tara King th
Hirondelle & Beretta
[Petrol Chips Productions]
(2013)

Le disque est accompagné d'un livret ( un quasi libretto) pour suivre les aventures d'Hirondelle et de Beretta en 120 photos. Un polar version Polaroïd. Collector!

Plus d'infos :
http://www.petrolchips.com/
http://www.tkth.com
Des amants, des mots dits
Ce disque n'est pas sorti entre deux incidents oubliés dans la torpeur de l'été qui suivit le calendrier de l'élection présidentielle de 1974.
Pourtant, dans cette période qu'on annonçait comme propice au renouveau ( mais suivie d'une grande sécheresse...), sortirent de grandes bandes originales. L'Europe ( le cinéma italien, français) régnait en maitre sur les salles obscures. Le film de genre était roi. Mais voilà, Hirondelle et Beretta porteur de ce passé si codifié, si caractérisé, voit le jour aujourd'hui en 2013.
Sortis de l'ornière post Broadcast la tête haute les Tara King th ont repris le chemin du studio pour un album concept lorgnant sur le cinoche.
Pourtant, l'album conceptuel est le meilleur moyen de se prendre les pieds dans le tapis,car il faut adhérer au concept , etc... 
Le groupe tente de faire perdurer, à défaut de faire revivre, ce cinéma-là. Giallo, érotisme chic, suspense, film noir, western spaghetti, polar sont donc invités et nous aussi.

Hirondelle & Beretta déploie sur sa pochette l'iconographie résolument kitsch des western et affiche un parti pris pour le film de genre. Essayons de voir de quoi il est question en 18 titres ici.
Comme d'authentiques alchimistes du vingt-et-unième siècle les Tara King th ouvrent, c'est incontestable, les portes pourtant lourdement cadenassées des mélodies des seventies.
Toute la dramaturgie est construite autour de la rencontre entre Hirondelle et Beretta. Tension, acme, retombée brutale tout le fil(m) de cette rencontre et ce qui en découle nécessairement ( attente, envie, rage, questionnement, libération) y est narré de façon linéaire. On retrouve la fougue du dernier EP (Uncolored Past) du groupe .
On aurait pu craindre que l’album passe par une lente digestion des traits caractéristiques de Francis Lai, ( même si on entend un peu de La bonne année, ici ) ou des gimmicks de Michel Colombier ( période Le Pacha,là).
Mais Mutuelle appréciation n'est pas sans rappeler le très contemporain « Je ne suis pas très drogue » par The Limiñanas, d'autres frenchies eux aussi distribués aux States car, signalons-le, Tara King Th est désormais présent sur le sol américain grâce au label Moon Glyph. Comme dans beaucoup de films noirs, dans cette balade au pays de Melville, de Lautner se trouve dissimulée une ode à l'action amoureuse. Courir vers lui, l'étreindre, s'embrasser à bouche que veux-tu ... Un peu comme sur le premier album de Goldfrapp, il en aura fallu du temps se délecte de ces explosions pacifiques et L'envol de a tribute to Monk & Canatella par Portishead rien de moins.
Point d'orgue du disque l'hirondelle chante et séduit son mâle lors de « l'enquête ». Rencontre (et plus car il y a affinités) à prévoir .

Si vous regardez en boucle les épisodes d'Amicalement Vôtre , si la série Mad Men n'a plus de secrets pour vous, bref si vous êtes dans l'esthétique (un peu) compassée des années soixante-dix , la grâce de leurs compositions est pour vous et vous adorerez sentir cette époque se refermer sur vous pour vous envelopper chaleureusement. Si vous cherchez un prequel des glamour Mr & Mrs Smith, passez votre chemin.
Les Tara king Th seraient-ils devenus experts es musique de film ?Il est grand temps de leur confier une b.o à écrire !
Erik
Note du chroniqueur : (4.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 12 Septembre 2013.