Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Dj Scientist - For better, for worse - Equinox Records


Tracklist :
1. Outside Chatter (Intro)
2. Ball Of Confusion
3. World Of Stone
4. The Death Of Hip-Hop (A Dedication)
5. Raincoatman
6. Nightdrive Memories
7. Riding My Nightmare
8. Chasing Fire (Part I & II)
9. This Could Be The Last Time
10. Autumn Leaves
11. Anything About Nothing (Revised)
12. Can’t Someone Tell Me My (Outro)
 
Dj Scientist
Dj Scientist
For better, for worse
[Equinox Records]
(2012)



Plus d'infos :
http://www.e-q-x.net
http://www.dapledge.com/artist/detail/25/Dj%20Scientist
For better, for Worse est presque un disque quasi de jeunesse car, apprend-on ( oui , les dossiers de presse bien faits existent!), la plupart des titres ont été composés entre 2001 et 2006. On s'étonne pourtant de la force des compos comme ball of confusion qui sonne certes minimaliste mais si contemporain. Un album qui vieillit bien est un album qui ne fait pas son âge. Les délais dans la mise en galette n'ont donc pas infléchi ne serait-ce d'une mesure, la puissance des productions du boss de Equinox records. Dj Scientist se permet de petites incursions jazzy ( riding my nightmare) et nous livre aussi du lourd. Une époque certes révolue façon Davis Holmes ( une basse qui rebondit, une narration « leste », des cymbales qui explosent) pour annoncer la mort du hiphop … en grande pompe ( the death of hip-hop (a dedication)).

Patron du label equinox Dj Scientist n' a pas perdu la main, affairé par ailleurs à faire prospérer les poulains (2econd Class Citizen) du label. Une remise en perspective du trip hop version musclée (anything about nothing) ou aérienne( Chasing Fire, Autumn Leaves) opère sur tout le disque.
For better, for worse (ndt :Pour le meilleur, pour le pire) est la formule traditionnelle prononcée lors des mariages. Le pire serait d'oublier ce disque. Le meilleur est entre vos mains.
Erik
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 15 Octobre 2012.

A recommander à ceux qui aiment :