tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Bonobo - Black Sands remixed - Ninjatune


Tracklist (CD) :
1. Prelude (Lapalux’s Finger on the Tape Remix)
2. The Keeper (Banks Remix)
3. Kiara (Cosmin TRG Remix)
4. Eyesdown (Floating Points Remix)
5. Eyesdown (ARP 101 Remix)
6. Eyesdown feat. Andreya Triana & Dels
7. All In Forms (Falty DL Remix)
8. Ghost Ship
9. Stay The Same (Mark Pritchard Remix)
10. Eyesdown (Machine Drum Remix)
11. All In Forms (Mike Slott Remix)
12. Stay The Same (Blue Daisy ‘Not Quite the Same’ Remix)
13. Brace Brace
14. Black Sands (Duke Dumont’s ‘Grains Of Sand’ Reconstruction Edit)
 
Bonobo
Bonobo
Black Sands remixed
[Ninjatune]
(2012)
Distribution : Pias



Plus d'infos :
http://www.ninjatune.net
http://www.bonobomusic.com/bonobo/news.php
Sables rémanents
Sortir la suite d'un très bon album quasiment deux ans après la livraison originale est une démarche qui peut sembler inopportune tant le sentiment de « remplir le tiroir-caisse avec des fonds de tiroir » nous guette. Mais le projet ci-devant s'appelle « Black Sands remixed » et pas « remixes » et la différence, sans qu'elle ne tienne seulement à cette supercherie lexicale, vaut bien qu'on s'y attarde. Il s'agit pour 11 producteurs et artistes de réinterpréter un album.
Moyennant quoi deux inédits ( Ghost trip et Brace Brace ) émargent aussi au tracklist déjà bien rempli.
Commençons par ceux-là. Un voyage fantôme très chaloupé, au bord du dance floor qui tangue sous l'effet du groove. Un instrumental puissant et addictif dans la ligne claire de l'album « days to Come », piano rag time en plus. Brace Brace ouvre plus large encore ses bras avec sa basse qui sonne sous jamais ( enfin comme Fin Greenall – Fink) et des cuivres sous influence notoirement Cinematiques et Orchestrales mais chut on n'a rien vu...
Reste à vous dévoiler le gros du travail de relecture de Black Sands .
Les moments de bravoure sont synonymes de tout sauf d'actions d'éclat. Dans la série « on leur a donné carte blanche et ils en ont usé » Kiara devient housy sous l'emprise de Cosmin TRG, FaltyDL filtre All in forms Banks tamise ( littéralement ) la voix Andreyia Triana ( Keeper) la mettant au générique sépulcral d'un film de John Carpenter. Stay the same est mis à nu par Mark Pritchard puis carrément retourné par Blue Daisy dans deux directions quasi opposées mais dans le même registre aérien. L'ambient tient même une place de choix sous la houlette de Duke Dumont qui s'est lui entiché de la texture du titre Black Sands, laissant totalement de côté mélodie et rhythmique pour un voyage ouaté au pays de l'infiniment petit. La musique pour les contemporains de Bonobo serait donc sous forte influence ambient. Un retour vingt ans en arrière ( cf. le label Em:t)... pas pour nous déplaire.

La persistance de l'album original s'amenuise vite au fil des relectures tant les artistes impliqués se sont éloignés de la cash machine. On retrouve piste après piste ce qu'on met ( mettait?) bien longtemps à se constituer au fil des bonus tracks de Eps en distribution rachitique. Considérez que Black Sands remixed ne constitue pas le meilleur de Black Sands ni ne constitue une relecture chirurgicale et méthodique, alternative et underground. Black Sands était un boulevard d'émotionb]Black Sands remixed[/b]en est la voie royale !


Ps : Même avec l’explication sur le site de Bonobo concernant la pochette et son triptyque de points de vue pris dans le Lake District de l’Angleterre septentrionale nous maintenons notre avis  sur cette livrée, aujourd’hui en mode sépia : c'était moche avant et c'est re-moche !
Erik
Note du chroniqueur : (5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 29 Janvier 2012.

A recommander à ceux qui aiment :