Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Cosmos 70 - A poet with nothing to say - Bee Records


Tracklist (CD) :
1. Sea of Rains
2. In my Bones
3. Hang Song
4. Selma
5. Zombie Nation
6. Preaching
7. Holy Wheel
8. Turmoil
9. The Poison
10. Merry-go-Round
11. Youth
12. The Wav
 
Cosmos 70
Cosmos 70
A poet with nothing to say
[Bee Records]
(2011)



Plus d'infos :
http://www.beerecords.com/
http://cosmos.70.free.fr
Voilà un passage réussi pour un deuxième album. Convaincant car beaucoup plus mordant que leur premier
Vite oubliées les quelques mesures qui faisaient penser à Air période premiers symptômes. Cosmos 70 reprend le chemin des étoiles après la lune tant convoitée sur Voices . Si In My Bones délivre un phrasé en anglais un peu approximatif ( un peu comme aux débuts de B R OAD WAY) cette impression relative d'amateurisme disparaît au contact des autres titres de l'album où les voix y sont davantage filtrées, un paravent fort efficace.
Au final cette pop électronique devient onirique ( les thèmes, les rêveries de Saycet, la "gnak" de M83... A l'évidence se frotter à la scène a permis une mise en avant des séquences, des boucles plus que de leurs effets respectifs dispensés même sur les instrumentaux ( holy wheel). Il en apparaît une « carnation » plus rosée au lieu du bleu nuit du premier album. Une sorte de « fuzz » ébloui en plus mature.

The wav ( la vague amputée de son 'e' final) sonne comme découverte d'un ailleurs plus riche et plus prometteur encore. S'éloigner leur va bien.
Take8
Note du chroniqueur : (4.5/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhommeun demi-bonhomme

Publié le : 11 Mars 2011.