tete
Vous devriez installer le plug-in Flash.
[home sweet home ][chroniques]
Ulrich Schnauss - A strangely isolated place - City Centre Offices


Tracklist (CD) :
1. Gone Forever
2. On My Own
3. A Letter From Home
4. Monday Paracetamol
5. Clear Day
6. Blumenthal
7. In All The Wrong Places
8. A Strangely Isolated Place
 
Ulrich Schnauss
Ulrich Schnauss
A strangely isolated place
[City Centre Offices]
(2003)



Plus d'infos :
http://www.city-centre-offices.de
http://www.ulrich-schnauss.com/
Sur des accords mineurs la dramaturgie indie pop s'installe. Puis après trois coups, comme au théâtre, les guitares quasi-certifiées Field Mice laissent la place aux instrumentistes Boards of Canada dont on connaît l' écriture magique. Si Ulrich Schnauss avait voulu gratter une guitare dans les années 90 il aurait pu jouir de la reconnaissance de milliers d' aficionados des groupes qui adooooorent se regarder les pompes. Mais voilà en 2003 Ulrich Schnauss compose sur son laptop des titres qui partent dans le vague synthétique et scintillent de toute la reverb disponible comme l'éponyme a strangely isolated place. Mélancolique gone forever l'est assurément avec des nappes des frères Orbital redevenus vertueux et mélodiques. Ulrich Schnauss renvoie aux plus beaux sentiments partagés par les tenanciers de la boutique 'down', qu'elle soit située dans le quartier electro ou pas. De longues pièces ambianto-pop assez similaires au final mais dans des constructions pop abouties ( on my own c'est quand même Stereolab sans fuzz, a letter from home Ride sans mark gardner ), délicates et subtiles. Tout comme chez Manitoba, ce deuxième album ( après Far away train passing by) possède la capacité de vous ravir à ce que vous êtes en train de faire avec ses gimmicks entêtants. Maman Schnauss a forcé le petit Ulrich à suivre ses cours de piano jusqu'à l'âge de 15 ans et nous l'en remercions.
Take8
Note du chroniqueur : (4/5)
un bonhommeun bonhommeun bonhommeun bonhomme
Publié le : 12 Juin 2006.